Home  /  Actualités   /  L’internet des objets : c’est quoi ?
l'internet des objets pour les entreprises

L’internet des objets : c’est quoi ?

L’Internet des Objets  pour les entreprises désigne un réseau d’objets physiques avec des composants électroniques qui leur permettent de communiquer, de détecter ou d’interagir avec l’environnement externe via un réseau dédié (le plus courant est Internet).

Ça peut être un serveur informatique, un PC ou un Smartphone. 

Aujourd’hui, il y a différents types d’objets de connexion. 

Montres connectées/montres intelligentes, voitures intelligentes, alarmes incendies connectées… 

Le but principal est d’améliorer le quotidien des utilisateurs, et ces produits apparaissent souvent chez les consommateurs.

 Alors que l’utilisation de l’IOT dans les entreprises est plus présente en raison des indicateurs qui peuvent en être collectés, la technologie comporte également ses propres risques. 

Selon une étude de Business Insider, d’ici 2027, le marché mondial de l’internet des objets devrait dépasser les 2,5 billions de dollars par an, et il y aura alors plus de 41 milliards d’appareils connectés à Internet. 

En théorie, l’Internet des objets apporte de nombreux avantages aux entreprises, notamment des coûts d’exploitation réduits, de nouvelles informations sur les consommateurs et des opportunités d’optimisation des opérations. 

Cependant, après avoir étudié les prérequis techniques, il est parfois difficile de voir vos gains. Certaines entreprises ne voient que les lacunes de l’Internet des objets et hésitent à adopter cette technologie.

Les avantages de l’IoT en entreprise

  1. La communication dans l’Internet des objets

Le premier bénéfice de l’Internet des Objets sera lié à la communication. 

Les objets connectés échangent des informations avec les utilisateurs et les SI. 

Par exemple, ils peuvent communiquer sur leur état (niveau de batterie et état de fonctionnement global), en s’appuyant sur des capteurs pour renseigner sur la santé de la personne… toutes ces informations étaient auparavant inaccessibles ou collectées manuellement ou à intervalles moins réguliers. 

Désormais, les objets communiquent entre eux, il n’est plus nécessaire de rechercher des informations, elles seront automatiquement communiquées de manière régulière. 

Dès lors, on peut imaginer des applications variées, telles que le suivi automatique des patients hospitalisés, ou la livraison en temps réel de la localisation.

  1. Contrôle et automatisation dans l’Iot

Ensuite, il y a le contrôle et l’automatisation, les objets connectés pourront communiquer sur leur état actuel.

Ils peuvent être contrôlés à distance, comme le réglage de la température ambiante, l’extinction ou l’allumage des appareils à distance, le déverrouillage de la voiture ou le démarrage du lave-linge.

Après programmation, l’objet connecté peut également envoyer une alarme lorsqu’une anomalie ou une panne est détectée, et répondre automatiquement au problème lorsque cela est possible.

  1. Réduction des coûts dans l’IoT

Enfin, l’un des avantages directement visibles de l’Internet des objets pour les entreprises est la réduction des coûts. 

L’objet connecté pourra fournir des données précises qui n’étaient auparavant qu’estimées, en raison de la défaillance d’équipements clés, le fabricant a perdu beaucoup d’argent. 

En communiquant en permanence l’état de chaque élément de la chaîne industrielle, l’entreprise pourra mieux prévoir et planifier les opérations de maintenance, les optimisant ainsi et minimisant le risque de panne et ses conséquences possibles. 

Il peut aussi s’agir de données mesurées, telles que le comportement et la vitesse du conducteur sur les roues, qui permettent de savoir la consommation de carburant et des consommables, voire les habitudes de consommation d’énergie à la maison ou au bureau. 

Toutes ces informations qui sont collectées automatiquement permettront de diminuer les coûts pour l’entreprise.

Les Inconvénients de l’Internet des objets

  1. La Sécurité et la confidentialité

La confidentialité de ses informations est très importante au sein d’une entreprise ou pour une personne, mais plus nous investissons dans les nouvelles technologies, moins nous sommes protégés. 

Pour les appareils IoT, le risque de perte de confidentialité est plus important, vos données sont transmises via des appareils IoT. 

Vous ne pouvez pas voir si les données sont cryptées, en raison de la croissance rapide de l’IOT.

  1. Connectivité et dépendance énergétique

De nombreux appareils dépendent d’une alimentation électrique en continue ou d’une connexion Internet pour fonctionner correctement.

Si l’un d’entre ne marche pas, l’appareil et tout ce qui y est connecté ne marcheront plus. 

Compte tenu de l’imbrication des systèmes IoT, tout peut être arrêté. 

Les entreprises doivent comprendre comment les pannes affectent leur matériel IoT afin de les prévoir de manière proactive, car aucun outil ou plate-forme logicielle n’est infaillible. 

Les processus de maintenance et de gestion des incidents peuvent aider à atténuer ce problème en s’assurant que les employés savent quoi faire en cas de panne de l’équipement. 

  1. Un prix coûteux 

Le déploiement à grande échelle de systèmes IoT nécessite généralement des investissements importants.

Acheter des capteurs ou des machines ne suffit pas : il faut les installer sur place, les configurer, donc trouver des personnes pour le faire, les connecter au réseau, appeler des intégrateurs et ESN pour déployer des plateformes logicielles associées, etc.

Après avoir sélectionné les normes techniques qui piloteront les projets IoT, l’entreprise peut étendre le déploiement à des projets plus petits ou démarrer à partir d’un site spécifique. 

En planifiant les budgets et les stratégies de déploiement avant qu’ils ne commencent, les organisations peuvent éliminer bon nombre des obstacles potentiels auxquels elles peuvent être confrontées.

L’Internet des objets est très utile aux entreprises d’aujourd’hui, mais seulement si elles savent ce qu’elles font. 

En pesant le pour et le contre, leurs besoins spécifiques, ils peuvent déterminer si cette technologie leur convient. 

Après le PoC (proof of concept) ou des tests convaincants, il est bon de savoir s’ il y a un retour sur investissement .