Home  /  Actualités   /  Top 5 des métiers freelance qui rapportent le plus !
métiers freelance

Top 5 des métiers freelance qui rapportent le plus !

En expansion constante, avec une augmentation de 0,5% par an depuis 2010 en France, les jobs des freelances les mieux payés en France ,  ne cessent d’accueillir de nouveaux travailleurs indépendants, inscrivant aujourd’hui un chiffre d’environ 3,5 millions.
L’explication majeure de cette hausse est notamment dû à la bonne rémunération de certains métiers du freelancing dans différentes branches. De plus, ces métiers offrent de nombreux atouts compris dans un contrat de salarié par exemple.

Pour ceux qui désirent obtenir une complète indépendance, le freelance nécessite uniquement la création d’une entité et l’obtention d’un numéro de SIRET disponible très rapidement en ligne afin de pouvoir exercer dans les normes.

Voyons ensemble les jobs freelances les mieux payés selon certains secteurs !

Dans les métiers de l’informatique, les spécialités IT les mieux rémunérées sont les suivantes :

– Expert en cybersécurité : dont l’objectif est de permettre aux entités la sécurité des réseaux informatiques, et d’éviter toute violation ou éventuel piratage de données.

Étant donnée l’importance de la mission d’un expert en cybersécurité, il reste l’un des métiers freelances qui rapportent le plus, avec un salaire moyen avoisinant les 1 200 € de tarifs journaliers moyens.

– Consultant logiciels ou ERP : toujours dans le domaine de l’informatique, le consultant logiciels/ERP reste, avec l’expert en cybersécurité, l’un des métiers rapportant le plus, avec un salaire freelance journalier avoisinant les 1000 euros par jour.

De plus, cette rémunération journalière peut également augmenter, notamment grâce à la formation du consultant, se réalisant la plupart du temps en entreprise pendant une longue période, puisque ses missions de freelance reposent sur des logiciels prédestinés à une industrie bien déterminée.

Consultant freelance IT : dans les spécialités IT les mieux rémunérées, nous retrouvons le consultant freelance en informatique dont le tarif journalier moyen ne cesse d’accroître, se situant actuellement à 800 euros par jour.

Cette évolution de salaire s’explique notamment grâce à une importante demande de consultant freelance en informatique, mais nous pouvons aussi expliquer cette évolution par les compétences recherchées majoritairement en informatique et en communication.

En effet, les objectifs majeurs du consultant IT reposent sur le contrôle des systèmes mais particulièrement sur le conseil de sa clientèle.

Dans les métiers de la communication, le métier freelance qui rapporte le plus est :

– Consultant en communication/marketing : utiliser des outils de communication ciblés pour mettre des produits sur le marché reste une tâche simple pour les indépendants organisés, qui peuvent gagner jusqu’à 700 euros par jour pour réussir des opérations de communication autour de nouveaux produits.

Enfin, un autre métier rapportant un salaire plutôt attractif concerne le domaine de la bureautique.

– Expert en RH : souvent sollicité dans des situations extrêmes, telles que les difficultés de gestion des salariés ou les besoins de l’entreprise ne correspondant pas à la main d’œuvre impliquée, les ressources humaines reste un secteur prometteur en termes de rémunération freelance se situant ainsi avec un tarif journalier moyens à 1 000 €.

Combien gagne un freelance ?

En fait, la plupart des consultants informatiques confirmés gagnent plus en étant à leur propre compte. En effet, en tant que travailleur indépendant il n’y a plus d’intermédiaire entre vous et le client. Vous avez même le luxe de choisir les missions qui vous intéressent le plus.

La charge de travail est quant à elle variable en fonction des missions. Il en va de même pour la rémunération qui se fera au cas par cas.

Cependant, le statut de freelance reste peu encadré juridiquement. Ainsi il est essentiel de se poser les bonnes questions :

–          Quel statut juridique dois-je choisir ?

–          Comment fonctionne la gestion ?

–          Comment gérer ma comptabilité ?

–          Quel est mon tarif (journalier, horaire ou forfaitaire) ?

En vous posant ces questions et en y apportant des réponses précises vous pourrez débuter votre activité de freelance dans les meilleures conditions.Bon à savoir : Le freelance peut, en accord avec le client, sous-traiter certains aspects de sa mission à un tiers. Néanmoins, il devra prendre en charge tous les frais occasionnés par le recours à la sous-traitance.

Comment le freelance doit-il fixer son taux journalier moyen ?

Quand on est freelance informatique, il peut être difficile de fixer son taux journalier moyen (TJM). Beaucoup de freelances font l’erreur de se baser sur leur ancien salaire pour calculer leur TJM. Or, le freelance ne doit pas penser en salaire brut ou net mensuel. Il doit penser en chiffre d’affaires annuel, afin de se reverser un salaire par la suite.

Ce calcul peut s’avérer déroutant dans un premier temps, c’est pourquoi nous vous proposons un exemple simple et concret pour vous aider à choisir votre TJM. Une des techniques simples que vous pouvez utiliser est le fait de vous baser sur votre ancien salaire brut mensuel. Ainsi si vous gagniez 5000€ brut mensuel, nous pouvons partir sur le calcul suivant :

  •   Salaire brut mensuel : 5000€
  • Frais de fonctionnement (+10%) : 5500€
  • Charges patronales du statut de cadre (x 1,54) : 8470€
  • Base de 19 jours travaillés chaque mois : soit 228 jours/an hors congés et jours fériés
  • Taux journalier minimum serait de : 8470/19 = 445€ HT par jour

Si vous travaillez 19 jours ouvrés par mois, vous devez donc fixer votre tarif journalier moyen à 445 euros. Comparé au TJM moyen observé sur le marché du numérique, cette rémunération se situe dans la fourchette basse.

Par conséquent, il s’agit du prix de réserve. C’est-à-dire que vous ne serez pas payé moins que ce salaire, et que vous pourrez le traiter dans le cadre d’un contrat de service à temps plein et sur long terme.

Il faut comprendre qu’un métier est souvent rémunérateur parce qu’il répond à une forte demande ou à de nouvelles tendances. De nos jours, la digitalisation (en particulier dans un contexte de crise sanitaire) a engendré une très forte demande dans le monde du numérique. C’est pour cela que les jobs freelances sont bien mieux rémunérés que d’autres métiers. 

Si vous pouvez vous spécialiser faites le : une expertise est souvent synonyme de rémunération plus élevée.