Home  /  Actualités   /  Qu’est-ce que le métavers ?
métavers

Qu’est-ce que le métavers ?

La question récurrente : le métavers, c’est quoi? On vous répond :

Le concept ou le terme métavers fut élaboré pour la première fois en 1992 par Neal Stephenson. C’est un univers virtuel parallèle au monde réel. Il vous permet de mener une vie dans tous ses aspects de manière virtuelle, sans quitter votre poste ou votre foyer. L’univers virtuel métavers permet d’élargir le monde physique jusqu’à ce que le réel et le virtuel se mêlent.

Métavers de Facebook

Le changement du nom de Facebook annoncé par son fondateur a représenté une révolution dans l’histoire du métavers depuis la création du mot en 1992. Cette annonce a suscité la curiosité des gens à découvrir ce que signifie le mot sous sa forme abrégée « méta ».

Le monde virtuel de Facebook

Facebook a lancé un logiciel de réunion dédié aux professionnels et aux entreprises. Le logiciel est appelé Horizon Workrooms. Le logiciel s’utilise avec ses casques Oculus VR. Le coût élevé du casque (plus de 300$)  a suscité certaines critiques. Il est considéré comme inabordable par beaucoup de gens, ce qui rend les expériences les plus futuristes difficiles.

Les utilisateurs qui possèdent les moyens, peuvent néanmoins naviguer entre les différents univers virtuels créés par de nombreuses entreprises, via leurs avatars.

Zuckerberg a considéré que la capacité à multiplier virtuellement les expériences représente la partie majeure de l’expérience du métavers.

L’avis des visionnaires

Selon certains analystes, afin que les plateformes des entreprises technologiques soient interconnectées en ligne, les plates-formes concurrentes doivent s’accorder sur quelques règles. Ceci évitera le risque de trouver des utilisateurs dans le métavers Facebook et d’autres dans le métaverse Microsoft.

Certains visionnaires s’inquiètent de ce nouveau monde virtuel et de cette nouvelle technologie qui permettrait un accès plus vaste aux données des utilisateurs. Ils critiquent surtout l’échec de Facebook à mettre fin à la propagation en masse des fausses informations, menant à des dangers. Ils énumèrent les désavantages de ce réseau social qui déforment la vie réelle.

Comment fonctionne l’expérience métavers?

Considéré comme un Internet animé, ou converti en 3D, le métavers est défini par Zuckerberg en tant qu’environnement virtuel. Cet environnement permet non pas de se contenter de le regarder de l’extérieur mais bien d’y entrer. 

Il consiste principalement en un univers de groupes de gens illimités interconnectés où les membres covivre. Il suffit d’avoir un casque virtuel, une lunette de réalité agrandie, et les applications nécessaires sur son smartphone ou autre appareil pour que les utilisateurs  y pénètrent. 

Sous forme d’avatar ou d’hologramme, et ce, sans partir de chez eux, les internautes peuvent se déplacer dans un univers virtuel métavers en multipliant des expériences de la vie réelle: aller à concert, assister à un match, faire des courses, essayer des habits numériques sans se déplacer. 

Cela permet aussi de faire des réunions de travail où les employés peuvent se retrouver dans un bureau numérique au lieu de se voir sur la grille d’un appel vidéo sur les réseaux sociaux.Le métavers intègre aussi d’autres aspects du monde en ligne comme les achats et les réseaux sociaux.

Le métavers de Facebook sera-il définitif?

Zuckerberg mise beaucoup sur la technologie métavers. Il l’a considère comme la future génération de l’Internet et il s’attend à ce que Facebook soit prochainement conçu comme une entreprise métavers et non pas comme un réseau social.Certaines critiques voient que le projet métavers de Facebook n’est qu’une simple tentative de détourner l’attention du public des problèmes et méfaits de l’entreprise Facebook. Ses plateformes sont accusées par l’incitation à la violence et la répression politique, la désinformation et considérées même nuisibles aux enfants. Il est accusé de favoriser les profits sur la sécurité des utilisateurs.

Les données personnelles seront-elles plus menacées avec l’expérience métavers ?

Les utilisateurs voient le métavers de Facebook comme étant la libération de la culture numérique des plateformes technologiques entre autres Facebook. Celles-ci échangent les données collectées des comptes, des photos et des publications des utilisateurs.

Les utilisateurs veulent se déplacer facilement dans les espèces virtuelles loin des risques de poursuite ou d’être surveillé.

Cependant, le métavers de Facebook semble  aller à l’encontre de ces principes. En effet, Facebook semble vouloir transférer son modèle économique au métavers. Il s’agit d’utiliser les données personnelles des utilisateurs afin de vendre de la publicité visée.

Zuckerberg a reconnu que les publicités continueront à faire partie de l’entreprise métavers comme l’était sur Facebook.

Certains visionnaires comme Petrock considèrent la déclaration de Zuckerberg comme inquiétante. En effet, on s’attend à une plus grande ouverture sur les données personnelles et à plus d’abus et de désinformation vu que le PDG de la plateforme Facebook a ignoré la résolution de ces problèmes sur la plateforme actuelle.

Le métavers des autres plateformes

Bien que le métavers de Facebook soit inédit, Facebook n’est pas le seul à adhérer au métavers. D’autres entreprises créeront parallèlement leurs mondes virtuels dans le métavers. Microsoft et le géant des puces Nvidia en font partie.

Le géant Coca-Cola a effectué la vente des jetons numériques exposés comme tremplin vers le métavers.

L’entreprise de jeux vidéo Epic Games qui a créé du célèbre jeu vidéo Fortnite, a consacré de grosses sommes d’argent pour la création du métavers.

Les grandes marques de vêtements et accessoires en sont restées à l’écart. La maison de mode italienne Gucci a coopéré en juin avec la plate-forme Roblox pour vendre des accessoires purement numériques.

Le métavers de Facebook et de toutes ces plateformes fera-t-il succès au point d’ entraîner tout le monde dans ce phénomène d’ici quelques années , au point que l’on se retrouve à expérimenter tous les aspects de la vie virtuellement? 

Assisterons-nous à plus d’interactions sociales sur ce méta-univers?